ahmedbensaada.com

Il y a pire que de ne pas être informé: c’est penser l’être

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Ahmed Bensaâda à Algeriepatriotique : «L’islamophobie a été distillée au Québec depuis une dizaine d'années»

Envoyer Imprimer PDF


Enseignant et auteur, le Dr Ahmed Bensaâda vit au Québec depuis près de trente ans. Il a bien voulu rendre compte à nos lecteurs de la situation qui prévaut à Québec après l’attaque qui a visé un centre culturel islamique, faisant six morts, dont deux Algériens, et plusieurs blessés.

Algeriepatriotique : Quels sont les auteurs de l’attaque de Québec ? Appartiennent-ils à un groupe terroriste ?

Ahmed Bensaâda : Pour l’instant, les policiers parlent d’une seule personne. L’auteur présumé de la fusillade est un Québécois nommé Alexandre Bissonnette, âgé de 27 ans. Il serait l’auteur présumé de la fusillade. Apparemment, ses idées politiques sont de droite, pro-Trump et anti-immigration. Avant sa fermeture, son profil Facebook affichait des liens vers le site de Marine Le Pen, la dirigeante française du Front national.

Y a-t-il des cellules dormantes au Canada ?

A ce stade de l’enquête, les autorités canadiennes affirment ne pas savoir si cet individu a agi seul ou non.

L'attentat a-t-il été planifié ? Etait-il prévisible ? Pourquoi maintenant ?

Il est clair que l’attentat était planifié au moins par cet individu. Mais il est difficile de prévoir de tels actes terroristes. Néanmoins, la mosquée visée par l’attentat a fait l’objet de plusieurs actes haineux. Par exemple, dans la nuit du 18 au 19 juin 2016, une tête de porc emballée dans un paquet cadeau a été déposée à l’entrée de la mosquée.

Sur la carte, on peut lire «bonne appétit !» (avec la faute d’orthographe). De nombreuses personnes se posent la question de savoir pourquoi la mosquée n’a pas bénéficié de surveillance policière après cet incident.

Cet attentat a-t-il une quelconque relation avec l’avènement de Trump au pouvoir aux Etats-Unis ?

Personnellement, je ne pense pas que cet attentat soit directement et uniquement relié à la politique antimusulmane de Trump, bien que le tueur présumé soit un admirateur du nouveau locataire de la Maison-Blanche. Au Québec, l’islamophobie a été tranquillement distillée depuis une dizaine d’années à travers une certaine presse et des projets de lois qui visaient directement la communauté musulmane.

Dans Le journal de Québec, on pouvait lire aujourd’hui (lundi, ndlr) : «Certains animateurs de radio de Québec ont du sang sur les mains».

Quelle atmosphère règne au Canada en général, au Québec particulièrement, où se trouve une forte communauté algérienne ?

C’est un tsunami qui vient de frapper la communauté musulmane. Bien que j’aie toujours dénoncé la montée inexorable de l’islamophobie, je n’aurais jamais pensé qu’on en arriverait là aujourd’hui. Tous les médias du Québec parlent en boucle de la tuerie. Tous les ténors politiques se sont prononcés et ont condamné l’attentat en assurant la communauté musulmane de leur indéfectible soutien. Le Premier ministre Justin Trudeau a annulé plusieurs activités prévues pour se rendre [lundi soir] à Québec afin de participer à la vigile de solidarité prévue dans les environs de la mosquée.

Les autorités canadiennes craignent-elles d'autres attaques ?

Espérons que non. Le Québec est sous le choc. Parmi les victimes, on compte deux Algériens : M. Abdelkrim Hassane (41 ans) et M. Khaled Belkacemi (60 ans), professeur à l'Université Laval (Québec). Les autres personnes décédées sont d’origine guinéenne, marocaine et tunisienne. Allah yarhamhoum.


Propos recueillis par Mohamed El-Ghazi

Source

Mise à jour le Mardi, 31 Janvier 2017 05:12
 

Nous avons 22 invités en ligne

Arabesque$: Édition Algérienne

Kamel Daoud: Cologne, contre-enquête

Arabesque$ : Enquête sur le rôle des États-Unis dans les révoltes arabes

Czas EuroMajdanu

La face cachée des révolutions arabes

Arabesque américaine

Le développement économique de l'Algérie


AddThis Social Bookmark Button