ahmedbensaada.com

Il y a pire que de ne pas être informé: c’est penser l’être

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

الشباب العربي بين الربيع والإرهاب

Envoyer Imprimer PDF

 

07-12-2016



Mise à jour le Jeudi, 08 Décembre 2016 01:41
 

Contact: Traduction

Envoyer Imprimer PDF

Bonjour,

Ce message est pour la dame syrienne qui m'a récemment contacté pour la traduction d'un de mes ouvrages.

J'ai malencontreusement perdu votre email et je ne peux donc pas vous répondre.

Prière de m'écrire de nouveau pour qu'on puisse renouer le contact.

Cordialement,

Ahmed Bensaada

 

 


Nouveau:

Couverture médiatique du lancement de l'édition algérienne d'"Arabesque$"

 



 

Ahmed Bensaada: « L’écriture, c’est ma vie »

Envoyer Imprimer PDF

Ahmed Bensaâda

« L’écriture, c’est ma vie »

Entretien réalisé par Samira Sidhoum
Publié le 8 novembre 2016

Un public nombreux a assisté à la vente-dédicace de « Arabe$que, le rôle des Etats-Unis dans les soulèvements arabes ».

Vous avez du succès…
J’ai présenté au stand de l’Anep mon nouveau livre qui traite du printemps arabe. Il a connu un engouement particulier du public. Il traite d’un sujet d’actualité qui intéresse les gens. C’est une enquête qui a duré cinq ans. Il montre que les printemps arabes sont similaires aux révolutions colorées qui ont eu lieu dans les pays de l’Est, dans les années 2000. Les cyberactivistes ont été financés par des organismes qui font la promotion de la démocratie à l’étranger, tels le NBI, IRI, Freedom house… Le livre a été édité en Belgique et il y a une édition spéciale pour l’Algérie.

Mise à jour le Vendredi, 11 Novembre 2016 09:27 Lire la suite...
 

Prix Nobel de l’hypocrisie

Envoyer Imprimer PDF


 

Lorsque le prix Nobel de la Paix fut décerné en 1906 à Theodore Roosevelt (président des États-Unis de 1901 à 1909), le New York Times commenta ainsi la nouvelle :

« Un large sourire illumina le visage du globe quand le prix a été attribué ... au citoyen le plus belliqueux des États-Unis » [1].

 

Theodore Roosevelt et la diplomatie du "gros bâton"

« Parle doucement et porte un gros bâton » (2 septembre 1901)


Environ un siècle plus tard, un journaliste du même New York Times se questionnait :

« Alors, que pensez-vous du président Obama remportant le prix Nobel de la paix ? Je suis perplexe […]. Qu’a-t-il fait ? […] il me semble que cela aurait été logique d'attendre et de donner à Obama le prix Nobel de la paix dans sa huitième année en poste, après qu'il ait effectivement fait la paix quelque part » [2].

Il s'agissait bien sûr du prix Nobel de la Paix attribué au président Barack Obama en 2009 « pour ses efforts extraordinaires pour renforcer la diplomatie et la coopération internationale entre les peuples ».

Tout ça, neuf mois à peine après son élection ? Comment était-ce possible ?

Lire la suite...
 

سيلا2016: كاتب جزائري يفضح الدور الأمريكي في الربيع العربي

Envoyer Imprimer PDF

Ennahar TV, le 23 octobre 2016

 

 


 



Nous avons 10 invités en ligne

Arabesque$: Édition Algérienne

Kamel Daoud: Cologne, contre-enquête

Arabesque$ : Enquête sur le rôle des États-Unis dans les révoltes arabes

Czas EuroMajdanu

La face cachée des révolutions arabes

Arabesque américaine

Le développement économique de l'Algérie


AddThis Social Bookmark Button